05 janvier 2007

La sériculture en Thailande



La culture du ver à soie, ou sériculture est très pratiquée Thaïlande, particulièrement en Isan. Les larve/chenilles sont nourries avec les feuilles de murier, déposée au dessus des paniers en osier ou elles reposent.
La reine, au travers de projets spéciaux encourage la culture des muriers et l'élevage des vers à soie, ceux ci amenant un revenu complémentaire au fermiers -en général très pauvres- de ces régions. Les instituteurs ont aussi souvent un rôle social important, commandant aux fermiers des tenues pour les écoliers. Ce sont des uniformes multicolores utilisés pour la fête de l'école.

Tout est traité dans la "ferme": la culture des muriers, leur élevage, le filage de la soie, le tissage et la confection des vêtements ou linge de maison.
Les prix de vente sont bien inférieurs au prix pratiqués en Europe. Le mêtre de soie coute à peu près 10 euros. Ce tissage de la soie a aussi permis le développement d'une économie de tissage du coton et d'auto suffisance vestimentaire, même si le tee shirt Mickey venu de Bangkok a encore de beaux jours devant lui.

Comme dans le cochon, tout est bon dans le ver à soie et les cocons vident servent à cuisiner de délicieux repas ultra protéinés.

A Voir
wiki en français sur le ver à soie
wiki en anglais sur le ver à soie

Aucun commentaire:

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin

Recherche Google : Thailande

Live Search - Actualités : THAILANDE

FORUM FRANCO-THAI

Ma liste de blogs