14 mars 2007

Youtube censure en Thailande

Voila ce que révèle le supplément database du Bangkok Post de ce mercredi :

Thai users blocked from YouTube site

DON SAMBANDARAKSA

Authorities in Thailand temporarily blocked video sharing service YouTube on Friday and Saturday, though it remains unclear who did the blocking and why.

On Friday people trying to watch videos at http://www.youtube.com were instead greeted with an error page. By Saturday morning, rather than the error page, the site was redirected to http://www.mict.go.th, the ICT Ministry's web site. However, the block was removed around noon on Saturday.

ICT Ministry spokesperson Dr Vissanu Meeyoo was contacted by phone and denied any knowledge of a block. He said that in any case, it was unlikely the MICT was involved as everyone there was simply too busy with the telecommunications law seminar on Friday to arrange or authorise the alleged block.

A thread on the popular geek site blognone.com did some analysis of the block early on Saturday morning. It showed that the DNS (Domain Name Server) was still pointing to the correct address, but rather than data from YouTube, the "server" had returned HTTP error number 301, a permanent redirect, sending the browser to the MICT web site. This would indicate that the sessions were being hijacked.

The HTTP response said that the server was running Apache/1.3.31 (Unix) with the modhwforward10 module. Such a module does not officially exist. This peculiar fingerprint has been seen in the past when web sites critical of the government are blocked and suddenly go offline.

YouTube allows any user to upload their videos to the site to be shared and viewed over the Internet. Many popular videos are viewed by millions of users around the world. YouTube had not responded to emails by the time we went to press.


En francais :

Accès bloqué à Youtube pour les utilisateurs thaïlandais

DON SAMBANDARAKSA

Les autorités en Thaïlande ont temporairement bloqué le service de partage visuel YouTube vendredi et samedi, bien qu'il demeure peu clair qui a fait le blocage et pourquoi.

Vendredi, les personnes essayant d'observer des videos chez http://www.youtube.com ont été à la place salués avec une page d'erreur. Samedi matin, plutôt que la page d'erreur, l'emplacement a été réorienté vers http://www.mict.go.th, le site Web du ministère d'ICT. Cependant, le blocage a été enlevé autour du midi samedi.

Le porte-parole DR Vissanu Meeyoo de ministère d'ICT a été contacté par le téléphone et a nié tout bloquage. Il a dit que de toute façon, il était peu probable le MICT (Ministère des telecom) soit impliqué car chacun était simplement trop occupé avec la conférence sur la loi des télécommunications de vendredi, pour bloquer ou autoriser le site concerné.

Le blog poulaireblognone.com a fait une analyse de ce bloquage dès samedi de matin. Il a prouvé que le DNS (domain name server) se dirigeait toujours à l'adresse correcte, mais plutôt que les données de YouTube, le « serveur » avaient renvoyé l'erreur le numéro 301 de HTTP, envoyant le navigateur au site Web de MICT. Ceci indiquerait que les sessions étaient détournées.

La réponse de HTTP a indiqué que le serveur utilisait Apache/1.3.31 (Unix) avec le module modhwforward10. Un tel module n'existe pas officiellement. Cette empreinte digitale particulière a été vue dans le passé où des sites Web critiques vis à vis du gouvernement sont bloqués en différé et stoppent soudainement.

YouTube permet à n'importe quel utilisateur .... Beaucoup de videos populaires sont regardés par des millions d'utilisateurs autour du monde. YouTube n'avait pas répondu aux email avant que nous soyons allés à la pression.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin

Ma liste de blogs